Le collectif Eklekto présente de projets à dimensions variables, allant du trio de percussionnistes à l’orchestre de 15 musiciens.

Eklekto est connu pour son collectif de percussionnistes dont la composition varie d’un concert à l’autre, permettant des projets allant du simple solo à l’orchestre de percussion. 15 percussions est un projet évolutif qui explore et expérimente les possibilités timbrales du grand ensemble. Le répertoire joué privilégie un nombre limité d’instruments plutôt que de larges installations de percussion. Caisses claires, instruments en métal, voire objets de la vie de tous les jours sont employés pour faire entendre les variétés de son infinies que l’on peut extraire des instruments. L’effet est amplifié par le nombre de musiciens pour créer des textures sonores uniques.

Le premier concert de ce projet présentait une version de 40 minutes de la pièce de l’américaine Pauline Oliveros Earth Ears. Depuis, des oeuvres de Philip Corner, Alexandre Babel and Alvin Lucier ont été ajoutés au répertoire.

lien vidéo

Crédits

Percussionistes
Eklekto

Compositions
Pauline Oliveros, Philip Corner, Alexandre Babel, Alvin Lucier, Anthony Pateras

Coproduction
Eklekto, Insubordinations, festival Archipel, Ensemble Vide

Dates

21.10.2020
Les Amplitudes festival,
La Chaux-de-Fonds

24.03.2018
Festival Archipel, Genève

04.04.2019
Muziekgebouw,
Amsterdam, (NL)

20.11.2019
Alhambra, Genève

 

Dans un monde bousculé par les crises migratoires, le projet Heimspiel propose de revenir aux racines. Les racines de la percussion d’une part, avec un point d’orgue sur l’utilisation d’instruments intemporels tels que la grosse caisse, la caisse claire, les cymbales… Mais aussi celles de la musique locale. En effet le folklore suisse recèle un nombre important d’instruments traditionnels méconnus qui méritent d’être présentés au devant la scène. Heimspiel est une invitation à des compositeurs et artistes sonores contemporains suisses à s’approprier ces instruments et tracer une ligne directe entre tradition et création.

Le Hackbrett (variante suisse du cymbalum), le Talerschwingen (bol en céramique dans lequel on fait tourner une pièce de cinq francs), les Löffele (cuillères en bois de Schwyz) ou le tambour bâlois sont remis au goût du jour pour une expérience unique de folklore contemporain.

Crédits

Composition
Annette Schmucki, Antoine Chessex, Pierre Thoma, Mio Chareteau, Joke Lanz & Eklekto

Turntables solo
Joke Lanz

Percussionnistes
Eklekto

Production
Eklekto

Dates

10, 20.10.2018
Alhambra, Genève

21, 22.06.2019
Fête de la Musique, Genève

 

Music for percussion

L’artiste et musicien japonais Ryoji Ikeda est célèbre pour son utilisation du numérique et des sons électroniques qui transcendent les capacités d’écoutes de l’oreille humaine, ainsi que pour ses installations vidéo grand format qui jouent avec notre perception de l’échelle.

Dans Music for percussion, Ikeda a composé spécialement pour Eklekto un concert de sonorités acoustiques pures. L’œuvre, divisée en quatre séquences structurellement contrastées, utilise des instruments tels que triangles, cymbales ou handclaps. Tout en isolant la pureté du son, Music for percussion offre une expérience similaire au minimalisme que l’on trouve dans le reste des travaux d’Ikeda. Le résultat marque une nouvelle étape dans ses infatigables explorations autour de la musique et de la perception du son.

Ce concert a été créé en première mondiale à la Bâtie, festival de Genève, et a été présenté dans des festivals et lieux tels que Kyoto experiment, Romaeuropa, Muziekgebouw ant’ill, Barbican Centre. Music for percussion a été édité en édition vinyl limitée sur Vinyl Factory, et en CD sur Codex editions.

Crédits

Concept et composition
Ryoji Ikeda

Percussion
Eklekto

Stage manager
Nadan Rojnic

Tour manager
Rochard Castelli
(epidemic productions)

Coproduction
Eklekto
La Bâtie festival de Genève
Ryoji Ikeda studio

Soutiens
Fondation Nestlé pour l’Art
Ernst Goehner Stiftung
Fondation Leenaards
Fonds mécénats SIG

Dates

10.10.2021
La Soufflerie, Rezé (FR)

10.09.2016
Festival de la Bâtie, Genève

24.10.2017
Kyoto Experiment, Kyoto (JP)

30.09.2018
Barbican Center, Londres (UK)

25.11.2018
Romaeuropa Festival,  Rome (IT)

05.04.2019
Musiekgebouw, Amsterdam (NL)

Discount Minimal est le fruit de la collaboration entre le compositeur et virtuose du revox australien Thomas Meadowcroft et les percussionnistes d’Eklekto. Evoluant à travers une architecture composée d’instruments de percussion hybrides mis en lumière par le plasticien Suisse Florian Bach, Meadowcroft et huit percussionnistes construisent un parcours sonore complexe et organique. La musique oscille entre des boucles rythmiques décalées et des passages harmoniques à la beauté contemplative.

La musique du compositeur australien Thomas Meadowcroft a été décrite comme « d’une entièreté peu imaginable » (Le Monde), « un Post-Rock rêveur » (New York Times). Ancien disciple de George Crumb et Brian Ferneyhough, il est à la fois compositeur classique, songwriter et organiste. Son travail a été présenté au Carnegie Hall de New York, au Lucerne Festival, au Donaueschinger Musiktage au festival Maerzmusik de Berlin.

Crédits
Dates

18 et 19.11.2017
Théâtre du Galpon,
Genève

11.09.2018
Festival de la Bâtie,
Genève

15.09.2018
Festival Label Suisse,
Lausanne

Quatre compositeurs, quatre percussionnistes, six chanteurs. Né de la rencontre entre le compositeur-phénomène Ondrej Adamek et le percussionniste Alexandre Babel, TŘESK questionne le rapport entre les interprètes et leur présence sur scène. Les percussionnistes d’Eklekto s’associent aux chanteurs de l’ensemble vocal NESEVEN dans ce projet évolutif dont la première version a été présentée au festival de Witten.

Crédits

Composition
Ondrej Adamek, Mio Chareteau, Mayke Nas, Martin Smolka

Direction artistique et musicale
Ondrej Adamek, Alexandre Babel

Coach scénique
Eric Oberdorff

Voix
Ensemble Neseven

Percussion
Eklekto

Coproduction
Eklekto, Neseven, Westdeutscher Rundfunk, Compagnie Humaine, Gmem Marseille, November Music festival

Dates

07.05.2020
Festival Les Musiques, Marseille (FR)

25.09.2020
SWR Konzertreihe, Mannheim (DE)

07.11.2020
Festival November Music, Bois-le-Duc (NL)

10.05.2019
Wittener Tage für neue Kammermusik, Witten (DE)

Le compositeur New Yorkais Tristan Perich est l’une des figures les plus passionnantes de sa génération. Son travail qui s’inspire de la simplicité esthétique des mathématiques, de la physique et du code, est reconnaissable entre tous grâce à l’utilisation de l’électronique 1-bit. Open Field est une commande commune de Eklekto et de l’ensemble 0, pour trois vibraphones et vingt hauts-parleurs. Enregistrement de cette pièce en janvier 2021 à OARA – France

 

Crédits

Program
Open Symmetry (2019), for three vibraphones and 20 loudspeakers
Total time, 55′

Concept, Composition
Tristan Perich

Vibraphones
Eklekto and Ensemble 0
Alexandre Babel, Julien Garin, Stéphane Garin

Coproduction
Eklekto, Ensemble 0, Gmea-Centre National de création musicale Albi, Le Lieu unique – scène nationale de Nantes

 

Dates

16.09.2021
Why Note, Dijon (FR)

02.10.2020
Festival Riverrun, Albi (FR)

11.09.2019
Festival de la Bâtie, Genève

11.05.2019
Festival Musique Action, Vandoeuvre-les-Nancy

28.04.2019
Festival Variations, Nantes (FR)

House Music – Résidence et création

Comment sonne une maison? Peut-on considérer l’espace domestique comme un instrument de musique? Avec House Music (création issue d’une résidence en 2021), Eklekto vous invite à une visite très particulière de la Villa Bernasconi. Divisés en petits groupes de cinq personnes, les auditeurs seront promenés de pièce en pièce, à travers un parcours où les espaces seront habités par des percussionnistes. Chaque pièce de la maison est un élément sonore et l’édifice tout entier fonctionne comme une gigantesque composition. On y trouvera la musique de Julian Sartorius, Félicia Atkinson, Joke Lanz, Anthony Pateras et bien d’autres.

Après des mois d’isolement, d’interdiction de se rassembler dans les salles et de concerts en streaming, Eklekto propose d’inverser la situation et rassemble public, musiciens et habitat autour d’un événement, HOUSE MUSIC.

House Music, une création en résidence
La préparation de ce projet prend la forme d’une résidence de travail  durant les mois d’octobre et novembre, dans les studios d’Eklekto, équipés d’une collection d’instruments de près de 2000 pièces.

Trois groupes de quatre percussionnistes issus du collectif s’associent à des artistes/compositeurs·trices. Les groupes se réunissent pour créer un matériau musical nouveau, qui sera assemblé pour sa réalisation finale. Le modèle de travail de la résidence prolongée est très différent des habitudes. Au lieu de répéter un nombre défini de fois pour réaliser des pièces données, le travail abordé n’est pas absolument établi, mais comporte une dimension d’ouverture, afin de laisser la place à une recherche de fond, sans forcer la pression de l’objectif immédiat.

Les compositeurs·trices proposent des formes ouvertes, qui sont confiées aux musiciens·ennes pour être expérimentées, transformées, développées. Une partie du processus créatif est donc confié aux instrumentistes, qui sont eux-mêmes mis à contribution pour la création de pièces composées collectivement.

 

Crédits

Percussionnistes
Sarah Amar, Chiao-Yuan Chang, Louis Delignon, Thibaud Cardonnet, Nicolas Curti, Dorian Fretto, Aurèle Gerin, Jeanne Larrouturou, Fabien Perreau, Jaouen Rudolf, Pascal Viglino et Charles de Ceuninck.

Compositions
Julian Sartorius (CH)
Joke Lanz (CH)
Thomas Meadowcroft (AUS)
Anthony Pateras (AUS)
Félicia Atkinson (FR/UK)
Mayke Nas (NL)
Collectif Eklekto (CH)

Production
Eklekto

Conception de la lumière
Florian Bach

Réalisation éclairages

Carole Favre

Sonorisation
Nadan Rojnic

Régie Instrumentarium
Nicolas Curti

Soutiens
La Loterie Romande, Fondation Leenaards, Fondation Nestlé pour l’Art, Fondation Ernst Göhner, La Ville de Genève.

Photographies
Nicolas Masson – Eklekto – Alexandre Babel
Dylan Perrenoud pour la Villa Bernasconi

 

 

Dates

27.11.2021
Villa Bernasconi, Lancy, dès 19h

28.11.2021
Villa Bernasconi, Lancy, dès 17h

Réservations
Voir Agenda

Le Geste Funambule – Résidence Work-in-progress

Il y a une sagesse du funambule qui lui vient, peut-être, du fait qu’il s’expose volontairement au péril alors même que rien ne l’y oblige. C’est une folie. Et pourtant quelle rigueur! Quelle sagesse!
Alexis Luissier

La création a toujours été un des moteurs principaux des activités d’Eklekto. Dès l’année 2021, plus que jamais, les musiciens sont appelés à repenser les limites de leur pratique, tant la réalité sanitaire les a écartés de leurs moyens habituels de représentation de la musique: face aux annulations, les concerts en public sont devenus une valeur d’insécurité. Le risque pour les musiciens de perdre le fil de leur activité est donc grand. Etre musicien relève d’un statut d’équilibriste, ou chacun doit poursuivre sa route, en risquant à chaque pas de tomber dans le vide.

Suite à l’appel à projet de la Fondation ProHelvetia «work-in-progress», ce projet propose de prendre le temps dans le cadre d’une résidence. Prendre le temps de réfléchir, donner les moyens au musicien et au groupe de musiciens de retrouver sa raison d’être et de se réapproprier la nécessité de son art.

Description
8 percussionnistes issus du collectif d’Eklekto, divisés en deux groupes de 4 percussionnistes se réunissent dans deux cadres différents: d’une part le studio de répétition d’Eklekto, assorti d’une collection d’instruments de près de 2000 pièces unique en Suisse. D’autre part la résidence d’artiste La Becque, idéalement située au bord du lac Léman à la Tour de Peilz (VD). Chacun des deux groupes rencontre 2 compositeurs·trices lors de deux périodes de travail de trois jours chacune. Ces deux périodes sont assorties d’une journée de bilan où les percussionnistes synthétisent le travail réalisé avec les artistes.

Crédits

Les artistes compositrices.eurs 
Steven O’Malley
(US, résident La Becque 2021)
Rebecca Kressley
(UK, résidente La Becque 2021)
Cathy Van Eck (CH/NL)
John Menoud (CH)

Percussionnistes d’Eklekto
Dorian Fretto
Louis delignon
Pascal Viglino
Jeanne Larrouturou
Till Lingenberg
Jérémie Maxit
Anne Briset
Arthur Bonzon

Financé par
Fondation ProHelvetia

Image libre de droit

Dates

5–13.12.2021

Arts vivants au cœur des Charmilles

L’ambition du projet LES 6 TOITS est de s’insérer dans une dynamique de quartier plurielle et résolument tournée vers les arts, l’innovation, la culture, les rencontres et l’artisanat : la HEAD, l’ensemble multi-activités Quartet, le développement du périmètre de la Concorde et du Centre Culturel de Châtelaine forment tout autant de viviers foisonnants dans lesquels s’inscrit notre projet.

Un gage concret de cette effervescence et de ces partages fructueux est d’inventer une collaboration inédite de quatre structures musicales et théâtrales en les rassemblant autour de l’enseignement, la création, la recherche, la production et l’innovation. Autour de cette large ouverture aux répertoires et aux publics: le Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre, Eklekto Geneva Percussion Center, Ensemble Contrechamps et L’Orchestre de Chambre de Genève.

Ce projet de mutualisation prolonge de nombreuses discussions déjà initiées entre acteur.trice.s du réseau musical genevois et répond à des besoins et des visions partagées : un incubateur artistique commun et pluridisciplinaire, conduit par un comité de pilotage constitué sous forme d’association dédiée, un lieu de rencontre entre élèves, musicien-ne-s professionnels, publics et expérimentation artistique, musicale et théâtrale, une ruche vivante permettant de répondre à une nécessité pour chacune des structures participant au projet de trouver de nouveaux lieux de production, de performance, de représentation et d’enseignement, élément indispensable à leur développement et à leur vitalité.

Dans un respect total du patrimoine historique et architectural du complexe, le projet intégrera lieux de travail et d’enseignement insonorisés, parc instrumental, résidences artistiques et lieux de spectacles, avec un soin particulier apporté à l’acoustique et à l’originalité de l’accueil du public. Le dispositif envisagé se déclinera en installations légères et durables, nécessitant peu d’investissements et très rapidement amovibles afin de garantir une remise en état rapide à l’issue de la période quinquennale.

À lire article du 09.11.2020 par Rocco Zacheo
La Tribune de Genève

Crédits

Image de synthèse des espaces qui seront mutualisés par quatre institutions musicales de Genève. ARCH. FREI & STEFANI

Dates

Inauguration
Date à confirmer